Umbar [Forces du Mal]

Aller en bas

Umbar [Forces du Mal]

Message  Dwyngéïr Fhyringeld le Lun 21 Jan - 13:35

Umbar:

- Pirates de la Baie d’Umbar (0.75
[b]/1.25 sur un navire) :
-->
De longs sabres, des arbalètes, des coutelas, des épieux, une cotte de
maille ou une brigandine, voilà ce qui compose l’équipement hétéroclite
de ces hommes. S’ils ne sont pas de bons combattants sur la terre ferme,
il devienne des guerriers redoutables sur un sol qui tangue au gré de
la houle, et il n’y a pas de meilleurs soldats pour prendre ou défendre
un port. Certains sont capables de combattre en nageant, mais la plupart
se contentent de sauter sur l’ennemi depuis la rampe d’un navire ou de
manier le sabre. Lorsqu’ils ne sont pas engagés dans la guerre, ce sont
des marins, des escrocs, des ivrognes, des rameurs ou des commerçants,
ou encore des pirates engagés par les amiraux de la Flotte Noire, mais
tous ces hommes sont de redoutables pilleurs. Le Gondor craindra les
voiles noires des Corsaires tant que des hommes comme ceux-ci garniront
les solides galères d’Umbar.

- Fantassins de la Seigneurie Corsaire (1.00) :
-->
Leur haute stature, leurs cheveux pourtant si sombres sous le soleil
ardent et leur regard gris en fait des guerriers types de l’influence
nùmenoréenne d’Umbar. Ils manient de solides glaives, ainsi qu’un large
bouclier rectangulaire cerclé d’acier, aux armes du Seigneur d’Umbar.
Beaucoup des ancêtres de ces hommes venaient de Nùmenor, ou des Dùnedain
qui suivirent les fils de Castamir lors de leur chute, mais le temps a
fait qu’ils n’ont des Nùmenoréens que leur stature et leurs ancêtres, et
que leur vie s’est écourtée pour être celle des hommes moindres. Ils
portent une armure en fer, poli et renforcé, et leur haubergeon est
couvert d’un surcot de laine noire, où apparait un U en runes tengwar
sur champ de sable. Leur heaume à haut cimier et couronné d’un plumet
pourpre, et est renforcé d’une protection au nez et au cou.

- Arbalétriers/Archers d’Umbar (1.25) :
-->
Comme tous les Nùmenoréens, les gens d’Umbar sont de grands archers, et
les longs arcs en acier et en frêne qu’ils manient transpercent
aisément la cuirasse d’un fier guerrier. Les Corsaires, outre ces
archers, possèdent également des arbalétriers, qui manient ces engins à
faible cadence de tir, en défense, mais qui ont une efficacité terrible.
Les tireurs de la Seigneur d’Umbar revêtissent une brigandine en fer et
en cuir, ainsi que des avants bras et des jambières en acier. Les
arbalétriers usent d’un pavois, et tous s’équipent d’un long coutelas
incurvé, à la manière des hommes du Harad.

- Guisarmiers de la Cité Noire (1.25) :
-->
Les guisarmes, lourde hampe surmonté d’une lame implacable, que les
Corsaires crantent et renforcent de plusieurs tranchants. Les
guisarmiers d’Umbar sont des guerriers lourds, qui portent en plus de
leur guisarme une armure lourde et une large targe qui leur recouvre la
plus grande partie du corps. C’est une unité terrestre, capable de
traverser les déserts, et la plupart des hommes engagés dans les
guisarmiers d’Umbar ont des origines Suderones. Leur plastron en acier
noir est renforcé d’un haubergeon à capuchon, et ils se recouvrent la
tête d’un heaume à haut cimier. Ces unités sont souvent utilisés sur les
gros navires, et une colonne de guisarmiers suffit aisément à repousser
un abordage autant qu’une charge de fantassins.

- Corsaires de la Flotte Noire (1.50/3.00 en mer) :
-->
Ce sont ces hommes, qui ont fait la réputation de la Flotte Noire à
travers le Troisième et le Second Age. Ils n’ont rien à voir avec les
ivrognes du port et les capitaines de bateaux-lavoirs d’Umbar. Non, ces
hommes, ce sont des Corsaires, des pirates et des abordeurs de métier
engagés par la Flotte Noire et les amiraux princiers, contre de lourdes
sommes d’argent. Ils sont fidèles, bien que froids et cruels, à leurs
commanditeurs. Sabres, arbalètes et armures de mailles, ce sont des
fantassins des mers, bien maladroits sur la terre ferme, mais leur art
de l’escrime pourrait mettre un puissant guerrier à rude épreuve. Leur
talent des pillages et des massacres s’est forgé avec le temps, si bien
que les capitaines de ces navires sont très proches de ceux qui
commandent les navires des amiraux. En Umbar, ils sont aussi respectés
et craints que les chefs politiques, et en particulier dans les
quartiers du port, où ils montent leur empire aussi bien maritime que
commercial. Les capitaines corsaires sont des personnes influentes, en
somme, et leurs hommes de mains ne sont pas des bleusailles, mais des
guerriers adroits et disciplinés.

- Cavaliers Dragons de la Cité Noire (2.00) :
-->
Tout comme les Nùmenoréens encore, les gens d’Umbar ne prévalent guère
par la cavalerie, et seules les classes sociales les plus riches peuvent
se payer le luxe d’un cheval. Encore une fois, les dragons de la Cité
Noire vont en guerre à cheval, et combattent à pied sur le champ de
bataille, bien qu’ils usent quelques fois d’une charge de cavalerie. Ce
sont de terribles combattants, des ‘chevaliers’ en Umbar, qui font de la
guerre un art et loisir. Ces soldats portent tous le même équipement.
Un casque à haut cimier, aux reflets pourpre, un haubergeon solide, une
large cuirasse de plaques noires, une cape vermeille, une longue et
lourde épée, un bouclier en acier, des bottes en fer et d’autres
équipements de leurs armures. Leurs rouges et pourpres étendards au U
tengwar sur champ de sable se fondent avec la couleur de leurs habits.


- Maîtres-du-Feu (2.50) :

-->
Tireurs de bombes, manieurs du Feu, cracheurs de feu, pyromanes, fous à
lier, on donne beaucoup de noms à ces hommes qui ont fait des
explosifs, des flammes ardentes et de l’art de l’incandescence un art
bien à eux. Leur équipement est léger, en vérité, un coutelas et un
petit bouclier pour la défense avec une une armure de cuir ; mais cela
suffit, car ces hommes savent adroitement s’en servir. Le plus
important, ce sont les multiples manières dont ils usent de leur art.
Pour ce faire, ils mélangent salpêtre, charbon, soufre, huile, bois,
bitume, tissus, vin, poix, naphte, alcool, glycérine, amadou mais aussi
poudre de métaux qui aident au ‘souffle’ de l’explosion, et d’autres
ingrédients de leurs secrets. Ils dosent leurs ingrédients selon l’usage
qu’ils souhaitent en fer : grenades en argile lancées sur l’ennemi,
pompe à feu liquide qui jaillit sur l’adversaire, explosion à distance à
l’aide d’amadou, mais aussi utilisation pour le ‘génie’, explosion de
glaciers, de rochers ou d’obstacles.

- Cuirassiers Nùmenoréens Noirs (2.50) :
-->
Les cuirassiers d’Umbar sont les seules unités à cheval proprement
dites que la cité compte, et leur équipement est basé sur leur type de
combat. On les nomme ‘cuirassiers’ car ils portent un puissant plastron
en acier, et un ensemble d’armure du même type, ainsi qu’un haubergeon
en fer maillé. Leur lance, leur longue épée de cavalerie et leur écu
large en acier en bois constituent leur équipement. Quant à leur cheval,
lui aussi est protégée par une cuirasse, au poitrail, aux jarrets, à la
croupe, à l’encolure et à la tête. Ce sont des guerriers féroces, aux
étendards noirs, issus des plus nobles familles de la cité, et leur art
de manier la lance et le glaive est inégalé parmi les gens d’Umbar.

- Soldats Nùmenoréens Noirs du Temple de Morgoth (2.50) :

-->
On les nomme soldats du Temple, templiers, ou grands prêtres, mais ce
sont en vérité des fanatiques d’un culte noir et obscur, bien que craint
par tous. Le Roi d’Umbar, héritier de Castamir, en fait des assassins
cruels, versé dans l’art sombre de l’assassinat et du poison qu’ils ont
appris des Suderons et des serviteurs de la Tour Sombre, ou bien des
saboteurs et des espions ; quant à leur usage sur le champ de bataille,
c’est celui de soldats d’élites, et ils délaissent l’art de se camoufler
pour celui d’infliger le plus de dégâts à l’adversaire. A la bataille,
une armure lourde, une lance, une longue lame à une ou deux mains et un
bouclier circulaire aux armes d’un démon. Ils portent une armure de
plaques sombres, un haubergeon en fer noir, et un casque à haut cimier,
recouvert d’un masque terrible, instrument de peur ; ils lèvent des
étendards empreints des mêmes armes que leurs boucliers, rouge et noir,
un démon à cornes, aux yeux d’argent portant un casque sombre sur un
champ de flammes et de ténèbres. Lorsqu’ils ne prennent pas l’habit du
soldat, ils prennent celui du serviteur de Morgoth et de la seigneurie
d’Umbar, robes et brigandines noires ou de couleur sable, brune,
poignard et coutelas, délicate rapière de guerre.
avatar
Dwyngéïr Fhyringeld

Messages : 208
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Forloi

Feuille de personnage
Titres: Thäne des Grimferthas Waefringas ¤ Sénéchal des Landes Farouches ¤ Froid dans le Froid ¤ Chercheur de peine
Fiche d'équipement:
Barre d'Experience:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://notfold.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum