Gondor [Forces du Bien]

Aller en bas

Gondor [Forces du Bien]

Message  Dwyngéïr Fhyringeld le Dim 20 Jan - 18:52

Gondor


- Guerriers du Gondor
(1.25) :

-->
Les gens de Gondor sont de braves combattants qui ont toujours vécut en
vue du Mordor, défiant à tout instant la puissance de Sauron : ils
eurent souvent à repousser ses serviteurs. Le Gondor fut l'un des deux
royaumes en exil des Numénoriens que fondèrent Elendil et ses fils et
longtemps les Dunedains peuplèrent cette terre. Au fil des guerriers
civiles, des maladies et des combats, le sang de Numenor s'éteignit peu à
peu et se mêla à celui d'hommes simples. Cependant il y a encore une
grande bravoure et une grande force dans les bras des hommes du Gondor.
Les armées de Gondor possèdent de fortes armures qui les protègent
efficacement des traits et lames ennemies. Elles sont de plus très
organisées et bien disciplinées car le Gondor est le pays de la
formation militaire par excellence.


- Archers du Gondor (1.25) :
-->
Les archers du Gondor sont de bons tireurs, pour des hommes tout du
moins. Leurs arcs sont longs et tirent à grande distance, et précis avec
cela. Il y a toujours eu de grandes compagnies d'archers dans le
Royaume du Sud pour tenir les murs des nombreuses forteresses des rois.
Leurs armures sont identiques à celles des guerriers et ils disposent
ainsi d'une bonne défense, même en rase campagne.


- Lanciers du Gondor (1.25) :

-->
Les lances de Gondor sont de très bonne facture, de bois d'ébène noir
de jet et de fer de lances en acier. Cependant ces lances sont plus
courtes que la moyenne mais les implacables soldats de cette terre
préférèrent créer leur piques de cette façon car ils pouvaient dès lors
user d'un bouclier en même temps que de leur lance. Cela leur permet
d'être moins vulnérables aux archers ennemis et de pouvoir combattre
avec efficacité les fantassins ennemis même.


- Cavaliers du Gondor (0.75) :
-->
Les cavaliers du Gondor sont peu nombreux, ce sont souvent des
fantassins ou des seigneurs montant des coursiers lorsque le besoin se
fait pressant. Les Gondoriens ont donc une habileté limitée sur leurs
chevaux. Ce sont cependant de braves guerriers eux aussi qui disposent
des mêmes armures efficaces que toutes les autres compagnies de Gondor.
Ils se battent avec un bouclier et une pique de cavalerie, pouvant tirer
leur lame au clair si nécessaire.


- Gardes de la Citadelle (2.00) :
-->
La garde de la citadelle de Minas-Tirith est la compagnie la plus
illustre de Gondor et en faire partie suffit à conférer à ces soldats un
grand respect. Ce sont de braves combattants qui sont revêtus d'une
cotte de maille très fine. Celle-ci est d'une telle facture qu'elle
laisse les flèches glisser sur elle et qu'elle n'est pas entamée des
coups de l'ennemi. Les gardes de la citadelle arborent fièrement l'arbre
argenté du Gondor sur le vêtement noir qui les habille, ils portent
également une cape noire et un casque ailé de vrai-argent, de mithril,
symbole de l'antique puissance du Gondor et de l'opulence dans laquelle
fut ce royaume jadis. Les gardes de la citadelle usent à la fois la
lance et l'épée, mais sans bouclier, ce sont des guerriers dont
l'habileté au combat est légendaire.


- Hallebardiers de Lossarnach (2.00) :
-->
Le lossarnach est la région du Gondor la plus proche de Minas-Tirith,
elle se situe juste au sud de l'Anorien entre les rivières Erui et
Sirith. La capitale de cette région est Pelargir, le grand port du
Gondor. Le seigneur de cette terre est Forlong le Gros et ses soldats
sont armés de grandes hallebardes, de grandes haches à double tranchant,
qu'ils utilisent à deux mains. Les hommes de Lossarnach peuvent à la
fois donc former une troupe d'interception de cavalerie efficace, car
leurs longues hallebardes se terminent d'une pointe effilée, et à la
fois combattre valeureusement les fantassins ennemis. C'est de cette
polyvalence qu'ils tirent leur force car ils ne sont pas de plus grands
guerriers que les troupes de lanciers du Gondor.


- Montagnards de Lamedon (1.50 / 2.50 en montagne) :
-->
Les montagnards de Lamedon sont de grands hommes à la forte
constitution qui ont pour Seigneur Anbgor de Lamedon. Ces compagnies
assez hétéroclites sont constitués de montagnards se battant le plus
souvent torse nu ou couvert d'une simple tunique arborant le symbole de
leur clan, car ces hommes vivent en clan et reconnaissent d'avantage
l'autorité de leur chef direct plutôt que celle d'Angbor, qu'ils
respectent et suivent à la guerre néanmoins. Leurs kilts représentent
leur plus grande fierté et les armoiries du clan. Ils combattent avec de
grandes épées batardes assez lourdes que leurs bras musclés n'ont guère
de mal à porter, ou bien usent de grandes haches. Ce sont des hommes
d'une très grande force, les plus forts de Gondor, et sont d'excellents
montagnards. Leur faiblesse réside dans l'absence totale d'armure dans
ces compagnies, ce qui les rend tout à fait vulnérables aux traits
ennemis.


- Guerriers de Pinnath-Gelin (2.00) :
-->
Les guerriers de Pinnath-Gelin, dont le seigneur est Hirluin le Beau,
sont avant tout reconnaissable à leur habit tout de vert. Ils portent
néanmoins brigandines et cottes de mailles mais sont de braves soldats,
alliant une maîtrise très poussée du tir à l'arc et une habileté
incontestable avec de grandes lances. Ce sont les seules grandes lances
de Gondor. Au-delà de cette polyvalence et de leur efficacité, ils
compensent leur faiblesse face aux traits et aux coups ennemis par
l'utilisation d'un bouclier rond qu'ils placent le plus souvent dans
leur dos mais dont ils peuvent se servir en usant également de leur
lance ou de leur épée courte de corps-à-corps. Ce sont des unités très
furtives pour qui les forêts et les collines n'ont aucun secret.

- Miliciens d'Anfalas (0.30) :
-->
Le Longestran, ou Anfalas, est dirigé par Golasgil. Les hommes de cette
terre sont pour la plupart des paysans, des pêcheurs, des artisans ou
des chasseurs. Bien que les chevaliers de la maison de Golasgil soient
de braves et riches combattants, la plupart des forces de cette terre
est tirée des civils que l'on arme sommairement en cas d'attaque. Ces
miliciens ne disposent que d'une cotte ou d'une brigandine et ne portent
aucun blason. Les casques sont de formes différentes et variées et
aucun étendard n'est arboré par ces forces. Les miliciens combattent
avec une épée, une hache ou une masse d'armes et la moitié d'entre eux
disposent de boucliers de bois assez divers. Ce sont des hommes assez
couards qui n'ont pas d'expérience de la guerre et ne forment ainsi que
des compagnies de réaction en urgence ou de défense désespérée des cités
de Gondor.


- Rangers d'Ithilien (2.50) :
-->
C'est lorsque les Ourouk-Haï envahirent autrefois l'Ithilien et que
Thurin aménagea de nombreuses caches dans cette partie de Gondor que les
compagnies de rangers virent le jour. Il s'agissait en effet de
harceler l'ennemi et de tenter de le repousser. Les hommes de Gondor
s'entraînèrent et s'équipèrent donc comme la nécessité le demandait. Les
rangers sont vêtus de vert, de jaune foncé et de brun afin de passer
totalement inaperçu dans l'Ithilien, la grande forêt du Royaume du Sud,
et ils ne portent qu'une cotte de maille ou une brigandine pour se
protéger. Cependant ils ont de nombreux atouts : ils tirent à l'arc avec
une grande précision, même en milieu sylvestre, et combattent également
à l'épée, non sans être tout aussi efficaces. Ce sont de terribles
chasseurs en forêt mais qui deviennent plus vulnérables hors de leurs
bois.


- Archers de la Morthond (2.50) :
-->
Les archers de la vallée de la Morthond sont les plus fins tireurs de
Gondor. Ce sont de puissants hommes usant encore de grands arcs à la
mode de Numenor, tirant plus loin que n'importe quel autre entre les
mains des hommes simples. Ils sont vêtus de noir eux aussi, mais
disposent d'une fine armure de cuir au dessus d'un cotte de maille et
sont protégés de plus par des pièces d'armure de fer : brassières,
épaulières, jambières. Leur seigneur est Duinhir dont les fils sont
Duilin et Derufin. La Morthond est la vallée creusée par la rivière du
même nom et qui rallie le Dwimorberg, la montagne sous laquelle vivent
les morts, à la baie de Belfalas à hauteur d'Elostirion. Ces hommes ont
toujours vécus à l'ombre de cette sombre montagne et ont toujours du
affronter la peur muette qui se dégageait des chemins des morts. Ce sont
donc de très braves guerriers.


- Gardes de la Fontaine (2.50) :
-->
Il n'existe guère plus braves guerriers en Gondor, et pour cause, ils
forment l'élite des guerriers du pays de l'Arbre Blanc. Ils sont
respectés, car ils formaient autrefois la garde royale des Rois du
Gondor. Leurs heaumes de mithril et à plumes de cygnes sont des cadeaux
des Nains, faits il y a longtemps du temps où le Gondor était fier et
puissant. Pourtant, cette fierté et cette puissance se reflète
parfaitement en ces hommes, gardant la cour de la Maison du Roi et
veillant sur l'Arbre Blanc. Altiers et valeureux, ils sont l'élite même
de la Garde de la Citadelle, au septième niveau, alors que cette
dernière est déjà l'élite des guerriers du Gondor.

- Gardiens du Sud (1.50) :
--> Les
guerriers de Dol-Amroth furent ainsi nommés car depuis toujours ils
durent protéger les côtes de Belfalas et d'Anfalas, sur terre et sur
mer, contre les incursions incessantes des pirates d'Umbar et des
Haradrims. Ce furent les gardiens et les hommes d'armes de Dor-en-Ernil
qui tinrent les gués de Poros aux côtés des princes de Rohan lorsqu'il
fallut repousser la grande invasion que pirates et hommes de harad
avaient lancé sur l'Ithilien sud. Ce sont parmi les meilleurs
combattants du Gondor. Outre leur armure lourde et leur larges pavois
leur conférant une très bonne défense, leur force réside dans leur
courage et leur abnégation qui fait d'eux des combattants de choc.


- Flèches d'argent de Belfalas (1.50) :
-->
Les archers de Dol-Amroth sont de fins tireurs. Ils disposent d'armures
de même qualité que celles des archers de Gondor mais leurs yeux sont
plus perçants et leurs tirs plus assurés. La portée et la précision
qu'ils donnent à leurs arcs, combinés à la protection plus que valable
que leur assure leurs armures font de ces archers les tireurs les plus
redoutés qui soient dans les grandes armées des hommes.


- Hommes d'armes de Dol-Amroth (1.25) :

-->
Les compagnies d'hommes d'armes de Dol-Amroth sont souvent formées
d'hommes moins riches que les gardiens, les archers ou encore les
chevaliers. Cependant, ils sont assez riches pour se procurer une armure
telles qu'en portent leurs compagnons. Leurs casques ne sont cependant
pas parés des mêmes ailes blanches que ceux de leurs compagnons. Les
hommes d'armes usent de longues piques de deux fois la taille d'un homme
et sont très organisés. Ils forment de véritables phalanges très
mobiles et peuvent donc s'avérer très meurtriers pour une charge
frontale, même menée par des fantassins. Toutefois, une fois pris dans
une mêlée, ils ne forment plus une très grande menace car leurs longues
armes les rendent très peu mobiles.


- Miliciens de Dol-Amroth (0.75) :
--> Les miliciens sont les hommes les moins aisés de Belfalas.
Incapables d'assumer le coût d'un équipement complet à l'instar des
autres soldats de Dol-Amroth, ils participent néanmoins à l'effort de
guerre. Ils sont équipés d'une armure plus légère et se battent
généralement avec une épée courte et un bouclier plus petit à l'effigie
du Gondor. Ils possèdent également une lance de bien moins bonne qualité
que celles des hommes d'armes. Généralement, les miliciens ne partent
pas en campagne et se contentent de défendre leur village ou leur cité
en cas d'attaque soudaine en attendant l'arrivée des troupes de la
capitale. Il arrive cependant qu'un seigneur désireux de mener un
maximum de troupes au combat n'enrôle des miliciens dans son armée.

- Navigateurs du cygne (1.50 sur terre – 2.50 en mer) :

-->
La cité de Dol-Amroth est le premier port de guerre du Gondor, le
premier à la fois par sa taille mais surtout mais sa position
stratégique. Cette cité est en continuelle rivalité avec l'Umbar et doit
régulièrement repousser en mer les frégates venues du sud. Peu à peu,
une caste de marins se forma et ces vétérans se réunirent pour former
volontairement une compagnie armée. Ils se nommèrent les navigateurs du
cygne et parèrent leurs casques d'ailes plus grandes que celles des
autres combattants. Leurs capes sont d'un blanc immaculé et leurs
armures et boucliers d'argent. Afin d'être efficaces en toute situation,
ils disposent tous d'un arc long et d'une épée. Il leur est donc
possible d'abattre un ennemi à distance, avant l'abordage, et/ou de le
combattre au corps-à-corps.


- Chevaliers de Dol-Amroth (2.50) :
-->
Les chevaliers de Dol-Amroth sont la noblesse du Belfalas. Ce sont tous
de riches combattants ayant pour certains un titre plus haut encore que
celui de chevalier et un blason plus armoiré que bien des rois des
hommes simples car ils descendent des Numénoriens et il reste en eux
encore beaucoup du sang de l'Ouistrenesse, relevé de celui des Eldar
pour la plupart, certains étant même de purs dunedains. Les compagnies
de chevaliers montent de puissants chevaux de guerre caparaçonnés et
portent des armures plus lourdes que les autres combattants du grand
fief du sud. Ils sont armés de grands pavois et d'une longue lance de
cavalerie mais peuvent, si besoin est, tirer de longues épées qu'ils
savent manier à une comme à deux mains. Une fois lancés, ces cavaliers
sont implacables et de simples lanciers ne pourraient les arrêter ou
leur causer grand tort. Cependant, une fois pris à l'arrêt, ils sont
moins rapides et agiles que la plupart des autres cavaliers.
avatar
Dwyngéïr Fhyringeld

Messages : 208
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Forloi

Feuille de personnage
Titres: Thäne des Grimferthas Waefringas ¤ Sénéchal des Landes Farouches ¤ Froid dans le Froid ¤ Chercheur de peine
Fiche d'équipement:
Barre d'Experience:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://notfold.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum