Waefreawyne Guthwyne

Aller en bas

Waefreawyne Guthwyne

Message  Waefreawyne le Sam 19 Juil - 16:22

¤ Nom(s) du personnage: Waefreawyne Guthwyne
¤ Âge du personnage: 30 ans
¤ Race du personnage: Homme
¤ Peuple du personnage: Rohiril
¤ Lieu de naissance du personnage: Quelque part dans le Rohan
¤ Lieu de vie du personnage: Bree (Hall des Grimferthas Waefringas) et Forloi
¤ Grade du personnage: Otherän, régent de Scylfig

¤ Histoire:  Waefreawyne est né dans le Rohan, tout de suite pris par l'envie de combatte, et bien sûr, de gagner. Il s’entraînait avec son père, mais guère longtemps, malheureusement. Son père mourra d'une lance dans le torse au cours du bataille pour son peuple. Les années filèrent, et sa mère mourra à son tour de vieillesse, mais lui, n’interrompait jamais son entrainement au combat. N'ayant plus personne, il se dirigea vers la Ville Bree, afin de rencontrer Cet Eored qui y avait fait "escale" qui pourrait peut-être l'engager et l'aider.

Quand il fût arriver en Terre solitaire, son but était proche. Le soleil était ardent, son cheval était fatigué, et lui impatient mais affaibli par son voyage. Sa monture avançait,  puis il commença à entendre quelques bruits de voix, et de claquements d'armure.
-Il y a quelqu'un? demanda-t-il d'une voix faible.
Une silhouette lui sauta dessus, et, trop accablé par son périple, se laissa aller,  le faisant tomber de son destrier, qui galopa au plus vite qu'il pu, à en croire les bruits de ses sabots.

Quand il recouvrit la vue, il se rendit compte qu'il n'était pas à bonne destination, à Bree,  mais dans un camp. Il essaya de lever, en vain. Fatigué, sa vue lui faisait défaut. Il savait qu'il y avait quelqu'un près de lui, mais ne perçu pas qui. A en croire l'odeur, le personnage ne s'était pas l'avait depuis un bon bout de temps.
-[Orc] L'humain s'est réveillé! On peut le manger? Je ne comprends même pas pourquoi on a attendu son réveil! dit le personnage prêt de lui.
-[Orc] Non! Nous devons l'interroger sur les faits du Rohan avant. Ensuite, certainement. répondit un plus gros avec une voix plus grave.
Waefreawyne ne comprenait rien à leurs dires, mais il clignât des yeux pour recouvrer son sens de la vue. Il se rendit compte que toutes les silhouettes était des gobelins ou des orques robustes. Il avait négligé les créatures qui grouillaient dans le territoire. Le plus massif s'avança vers lui, et lui parla:
<<-Moi parler peu de ta langue. dit-il en mauvais Westron. Waefreawyne, lui, avait appris le Westron avant de venir ici. Alors moi te demander vite, car on a faim. Que prépare Rohirrim? l'orque écorcha le dernier mot.
-Tu sais quoi? Va-te-faire-foutre. répondit il face au monstre.
-Moi pas comprendre! Toi parler plus mieux! Sinon moi enlever toi... Vue. La créature esclaffa de rire en imaginant la scène.
-La vue? Le Rohir se rendit comptes du degré de la situation: Perdre ses yeux, pour ne pas trahir son peuple, ou garder la vue, mais renoncer à sa nation. Dans les deux cas, il servirait de festin aux gobelins, ouargues, orques et tout ce qui s'en suit. Bref, ses pires ennemies, contre qui il s'est combattu dans le peu de bataille qu'il a faites.
-Oui, tes yeux serviront à être manger! Alors?
-Alors? Waefreawyne renifla toutes sa glaire possible et cracha la mixture aux yeux de l'immondice devant lui.
-[Orc] Tu vas le regretter! Le monstre s'emparât de son arme à sa ceinture, lui tint la tête, approcha sa lame. Le guerrier ferma ses yeux et pleura. L'orque coupa du front à la pommette droite de l'homme, ce qui toucha son œil. Une giclée de sang et de larme s'échappa de son orbite. Waefreawyne cria comme il ne l'avait jamais fait. Seulement là, c'était un crie de douleur. Il s'empara d'une colère mêlé à de la douleur. Les cordages avec lesquels les monstres l'avaient attaché furent petit et abîmé. Recouvrant sa force, il s'arracha de ses cordes, se leva, en détresse, mais il ne pouvait plus s'arrêter. Il donna un féroce coup de poing au goblin qui avait assisté à la scène depuis le début, avec un sourire, récupéra son arme, et là planta pile dans l’œil droit de son tortionnaire. Mais étant donné que les armes gobelines sont mal manufacturées, son orbite se broya en même temps, traversant son crâne. Waerfreawyne continua son carnage contre les orques. Le jour levé, il s'était soigné du mieux qu'il pouvait, et allait à pied en direction de Bree.

¤ Caractère: Waefreawyne est un homme d'action, mais discuter ne le dérange pas non plus. C'est juste qu'il préfère l'épée à la parole. Il ne s'est jamais vraiment énervé, mais si il le fait, il ne vaudrait mieux ne pas être dans les parages. Avec les faits passés, il semble avoir gagné beaucoup de sérieux et de maturité, et semble de plus en plus penser avant d'agir, même si l'on ne peut chasser le naturel.

¤ Physique:  Waefreawyne fait un mètre quatre-vingt quinze, est assez musclé et fait dans les quatre-vint dix kilogrammes. Il a une cicatrice du front (côté droit) jusqu’à sa pommette droite. il porte un cache-œil à son œil droit, à une barbe mal rasée de 1 semaines (rare sont les fois ou il prends le temps de s'en occupé). Ses cheveux sont de couleurs blond foncés, composant une petite queue de cheval. 

¤ Camp: Notfold Waerdthain

Parentée et personnes proches:  Son Thäne et les Cerfs.

¤ Avez-vous lu les règles?: "Ta langue tu respecteras"
avatar
Waefreawyne

Messages : 38
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 18
Localisation : Scylfig

Feuille de personnage
Titres: Régent de Scylfig ¤ Ami de Bataille ¤ Détenteur d'Aegrist ¤ Le Borgne
Fiche d'équipement:
Barre d'Experience:
80/100  (80/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum